mercredi 14 octobre 2009

Gants, foulard, casquette et pneus d'hiver

Pour des fins de chronique météorologique sur le climat québécois de la région du Saguenay, voyez ci-dessus ce que j'ai dû en catastrophe sortir ce matin de leur lieu d'«estivalisation» (mot que j'invente pour donner à l'été un équivalent du mot «hibernation» qui s'applique comme vous le savez à l'hiver).
Car une brise psychopathe était venue me mordre sadiquement les joues, et le bec et la tête et les mains et le cou (alouette!).
Et voici ce que j'ai dû faire installer sur ma voiture après-midi, de petits flocons venant doucement effleurer le pare-brise (sans doute avaient-ils tous un petit rictus cruel, mais je n'ai pu l'observer):


Il estivalisait lui aussi avec ses trois compagnons dans mon garage.
Il y a été remplacé (lui et ses compagnons) par les quatre pneus d'été qui y hibernent maintenant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire