lundi 2 août 2021

Température du jour à Arvida (2 août 2021)


 

Le moineau précurseur

Crédit photo : ©Jean Clavet 
 
On en voit si peu, sous notre latitude, maintenant, de ces moineaux, qu'on dirait qu'ils appartiennent à une espèce disparue, comme bientôt le sera la nôtre, l'espèce humaine !
C'est notre précurseur !

 

Bulles et étoiles

Ce ne sont pas des étoiles mais des bulles de champagne (des gouttes ?) lancées d’une bouteille à l’occasion d’une célébration !
Peut-être l’occasion de découvrir une métaphore de fête : c’est pour évoquer l’explosion d’une galaxie qu’on utilise les bulles de champagne comme on le fait !

dimanche 1 août 2021

Température du jour à Arvida (1er août 2021)


 

Statues haut perchées

Ces statues haut perchées nous ont beaucoup étonnés à Madrid (celle-ci près de la calle de Alcalà).
Elles semblent orner les sommets des sièges de compagnies d'assurances.
Un zoom sur celle-ci :
 

Feux frais

Ce paysage, de feux composé, se trouve en Écosse : ciels et champs d'orge sont frais.
Ces feux ne brûlent pas !
Beauté et fraîcheur : bonheur !

samedi 31 juillet 2021

Un ami, parfois le seul


 Si tes « frères » humains t’abandonnent ou te méprisent, moi je peux te consoler !

Température du jour à Arvida (31 juillet 2021)


 

Hôtel Regina Madrid


 En faisant certaines recherches après-midi, je suis tombé sur cette photo du hall d’entrée de l’hôtel Regina Madrid, calle de Alcalà, dont nous occupions une chambre lors de notre séjour dans la capitale espagnole, en 2008.
Cet hôtel n’est pas très loin du Paseo del Prado, qui vient de bénéficier d’une reconnaissance de l’UNESCO, ces jours-ci, reconnaissance parfaitement méritée !
J’aimerais bien être plus jeune pour pouvoir retourner encore dans cette ville que j’ai beaucoup aimée !



Paysage champêtre de l’Anse-Saint-Jean

Un paysage champêtre du village de l’Anse-Saint-Jean, photographié par je ne sais qui, mais si beau, même si on n’y voit pas le fjord, que je ne puis que vous le présenter, en cette fin de juillet de la 2e année de la présente pandémie.
 

Exotisme

Des guêpiers d'Europe perchés en Tanzanie !
On ne saurait rêver plus exotique !

vendredi 30 juillet 2021

Température du jour à Arvida (30 juillet 2021)


 

Le retour de l'incueillable coquelicot

On se plaignait, en Europe, de la disparition des coquelicots !
Mais voilà qu'on constate une réapparition, pour s'en féliciter !
Rien de plus beau que cette fragile fleur, incueillable !
Rien de plus laid que sa version symbolique de novembre, un cadavre !
Voyez-les en gros plan :
 

Le jardin Jean-Paul-L'Allier

J'ai passé beaucoup de temps dans les environs de ce jardin, le jardin Jean-Paul-L'Allier, à Québec !
Dans l'un  ou l'autre des bâtiments du siège de l'Université du Québec, à droite, ou à l'hôtel Royal-Williams, boulevard Charest, qui passe devant le jardin, ou dans la rue de la Couronne, que l'on prend pour rentrer à la maison, à Arvida, sise loin, dans les montagnes qui s'étendent à l'horizon de la photo.
 

Les imbéciles heureux

Crédit photo : ©Ilyas Akengin/Agence France-Presse
 
L'espèce humaine, regardez-la : il fait 40˚ C, le monde brûle partout (voyez ces nuages d'incendie dans le ciel) et on joue au ballon sur la plage, ne s'occupant de rien !
Les imbéciles heureux !
La fin approche, qui s'en inquiète ?
 

jeudi 29 juillet 2021

Température du jour à Arvida (29 juillet 2021)


 

Une hirondelle enfin

C'est une hirondelle !
Il y a si longtemps que j'en ai vu dans mes environs que je ne peux résister à la tentation de vous présenter sa photo.
Mais ce n'est pas moi qui l'ai prise cette photo car des hirondelles à Arvida, il n'y en a plus, la pollution les ayant toutes tuées ou (espérons-le) chassées !
 

Un tigre prudent

Crédit photo : ©Sandesh Kadur/Minden Pictures
 
Un tigre de l'Inde qui me semble avoir bien raison de se dissimuler aux regards humains dans les hautes herbes ambrées comme lui : la pléthore d'humanité qui l'entoure, résistant à toute pandémie, ne cherche qu'à exterminer les membres de son espèce.
Espérons que les membres de l'espèce humaine parviendront à s'exterminer eux-mêmes avant de venir  à bout de toute la Nature !