jeudi 16 septembre 2021

La solution du problème

Un poème graphique d'Anatol Knotek (page en anglais au bout de ce lien) intitulé « The Solution » !
Il pourrait très facilement être traduit en français.
Trop facilement !
 

Un druit de péché

Dans cette photo on voit pourquoi, en français, le mot « pêche » s'écrit avec les mêmes lettres que le mot « péché » !
La pêche est un fruit peccamineux !

 

mercredi 15 septembre 2021

Température du jour à Arvida (15 septembre 2021)


Pont-nature

Ce qu'on peut appeler un « pont-nature », au Pays-Bas, qui permet aux animaux sauvages de passer sans danger d'un côté à l'autre d'une route et d'une autoroute.
Espérons que cela donnera une ou deux idées aux responsable de la Réserve faunique des Laurentides où et des humains et des animaux meurent lors de traversées dangereuses de l'autoroute faute de ponts-nature !
 

Fleurs d’été



 Un adieu à l’été qui n’a pourtant pas été un véritable ami des fleurs.

mardi 14 septembre 2021

Température du jour à Arvida (14 septembre 2021)


 

Tour illuminée d'or et d'argent

 
Crédit photo : ©Martin Chamberland/La Presse

La tour inclinée du Stade olympique de Montréal illuminée d'or et d'argent à l'occasion du mois de la sensibilisation au cancer infantile !
Il s'agit sans doute de recueillir des fonds !
 

L'influence de la mode africaine

Il semble que l'influence de la mode africaine se répand dans la mode occidentale.
C'est ce que ces photos semblent démontrer !
 

lundi 13 septembre 2021

Température du jour à Arvida (13 septembre 2021)


 

Une honte vaine


Comment ne peut-il pas, alors, condamner tous ses prédécesseurs à Rome, et les patriarches et chefs et prélats de toutes les autres églises chrétiennes qui, depuis au moins les temps de l’empereur Constantin, ont appelé erronément le peuple juif « peuple déicide », et, par conséquent, ont préparé et appuyé, depuis près de 2 000 ans, tous les massacres jusqu’au plus inexpiable, la Shoah perpétrée par les Nazis, et même après, jusqu’au concile Vatican II ?
Comment ne peut-il pas vouer tous ces gens, rétroactivement, aux gémonies éternelles, si cela existe, et puisqu’ils y sont tous, à coup sûr, déjà, si cela existe !

Le pont Pulteney à Bath

Crédit photo : ©Robert Harding World Imagery/offset by Shutterstock

Ce paysage d'automne est celui où apparaît le pont Pulteney, sur la rivière Avon, à Bath, une autre des merveilles de cette ville où, souvent, j'aurais aimé être assez riche pour y habiter. 
Il a été conçu par Robert Adam et achevé en 1773, selon les théories de Palladio, mais il a dû être reconstruit, entre 1950 et 1975, tant il avait été dégradé par les interventions humaines.

 

Une autruche en colère

Cette fière autruche, si je lis bien son œil et son bec, rêve d’en découdre avec quelqu’un !
J’ai plusieurs noms à lui suggérer, j’attends un message de sa part !
Avec grande impatience !


dimanche 12 septembre 2021

Température du jour à Arvida (12 septembre 2021)


 

Une toute petite piqûre

C'est en Chine que, comme à l'époque de l'album de Tintin (qu'une fausse Autochtone voudra éventuellement brûler), on se débarrasse des virus malfaisants, surtout s'ils empêchent les cerveaux d'adhérer à la si salvatrice pensée Xi Jinping !

 

Un médecin de campagne

Un médecin de campagne étasunien* (où on l'appelle « Country Doctor »), photographié, en 1948, par W. Eugene Smith.
Il chemine pour visiter ses patients, dans leur foyer.
Ah! si ce modèle de médecin existait toujours, plutôt que celui qui existe présentement et qu'on pourrait appeler « médecin de cabinet » ou plutôt, ce serait plus juste, « médecin de bureau », puisqu'il est entouré de papiers, de formulaires, de factures, de calculatrices, que sais-je encore ? et de très peu de stéthoscope et autres thermomètres, ah si le médecin de campagne existait toujours, que la santé s'en porterait mieux !
Et les maladies, pardi, ne fuiraient-elles pas ?
 
* C'est le docteur Ceriani, médecin de campagne au Colorado !

samedi 11 septembre 2021

vendredi 10 septembre 2021

Température du jour à Arvida (10 septembre 2021)


 

Le sourire du chat

Le souriant chat du Cheshire s’amusant des progrès mortels de la pandémie actuelle chez les humains non vaccinés des pays développés !

Ciel et nuages de gloire

 Quel magnifique ciel grand siècle et quels merveilleux nuages, peut-être baudelairiens !
Ciel et nuages de gloire !

Le jardin Jeanne d’Arc sur les plaines d’Abraham

Le « Jardin Jeanne d'Arc » (2e photo), sur les plaines d'Abraham, à Québec, a été construit comme un écrin autour de la statue équestre de la sainte française (1ère photo), donnée par la sculptrice new-yorkaise Anna Hyatt Huntington et son mari vers la fin des années trente du 20e siècle.
C'est sur les 
plaines d'Abraham que les troupes de la France et de la Nouvelle-France furent défaites par les Britanniques en 1759.
Il faut bien connaître l'histoire de l'épopée de Jeanne d'Arc pour savoir ce que signifiait vraiment ce don.
On sait que l'intervention de Jeanne d'Arc durant la Guerre de Cent ans en France a eu lieu au moment où, accumulant  défaites sur défaites, les Français semblaient près d'abandonner la lutte contre les Anglais et de rendre les armes.
Jeanne d'Arc, par ses combats et ses victoires, rétablit la situation et les Anglais furent définitivement défaits quelques décennies plus tard.
Ce que le don du couple étasunien signifiait : une défaite, aussi profonde soit-elle, peut toujours être suivie par une ou plusieurs victoires et par la déroute de celui qui apparaissait d'abord comme le vainqueur.
Le sort n'en est jamais définitivement jeté !

jeudi 9 septembre 2021

mercredi 8 septembre 2021

Température du jour à Arvida (8 septembre 2021)


 

Compton Castle

Ce charmant petit château (Compton Castle, construit vers 1820) est à vendre dans le Somerset, en Angleterre, pour 20 millions de livres sterling, seulement.
Il y a un parc et des dépendances.
Le château se trouve dans les environs de Bath et autres lieux intéressants (dont Salisbury et sa cathédrale, et Stonehenge).
Avec un peu d'argent et la jeunesse, je l'imagine comme un  lieu idéal pour fonder une famille.
 

Le pauvre chaton aux grands yeux apeurés

Le pauvre chaton ne peut qu'ouvrir ainsi de grands yeux apeurés, tristes, scandalisés, devant la manière dont les barbares humains détruisent la planète, la maison commune de tous les êtres dont l'espèce y est née !

mardi 7 septembre 2021

Température du jour à Arvida (7 septembre 2021)


 

Parfait volcan

Crédit photo : ©Per-Andre Hoffmann/Cavan
 
Devant la silhouette parfaite de ce volcan des Philippines (c'est la Mayon), on peut comprendre que certains peuples considèrent ceux-ci comme des divinités.
Sans mener des guerres de conversions et des persécutions à l'encontre de ceux qui, comme moi, n'en croient rien !
Et sans groupes infâmes pour déclarer, comme s'ils étaient maîtres de la parole et des gestes d'un Dieu marionnette, que tel ou tel acte est une offense à la divinité ou un péché.

 

Le heurtoir Pégase

Un heurtoir en forme de Pégase sur la porte d'une résidence de la rue Alfred de Vigny, à Paris.
Pégase, le cheval ailé ami des Muses, convient bien à cette rue qui porte le nom d'un poète.

 

dimanche 5 septembre 2021

Température du jour à Arvida (5 septembre 2021.)


 

Une vue du château Saint-Louis en 1823

Une gravure de l'artiste anglais James Pattison Cockburn qui représente un groupe de personnes se tenant sur la surface glacée du fleuve Saint-Laurent, devant Québec, durant l'hiver 1823.
Il y a des patineurs parmi ces gens, mais la plupart ne sont que spectateurs.
Je vous présente cette image parce qu'on y aperçoit, à gauche, sur les hauteurs, le château Saint-Louis où se trouvait la plus haute autorité, d'abord française, pendant 150 ans, puis anglaise depuis 1760, de la Nouvelle-France (c'est-à-dire la majeure partie de l'Amérique du nord, du moins à l'époque française) depuis les premières décennies du 17e siècle.
On voit rarement de manière aussi claire ce château qui sera détruit dans un incendie, 15 ou 16 ans après l'époque de la gravure.
Ses ruines se trouvent maintenant (et on peut y accéder) sous la terrasse Dufferin, devant l'hôtel Château Frontenac.
Voici un zoom sur celui-ci qui vous permettra de mieux voir son architecture, plutôt militaire :

Les conditions de la démocratie

Un pays n'est vraiment une démocratie qu'au moment où ses habitants sont :

1. éduqués ;

2. éduqués pour devenir des citoyens !

samedi 4 septembre 2021

Température du jour à Arvida (4 septembre 2021)


 

Des statues qui ne seront jamais déboulonnées

Crédit photo : ©Frédéric Matte/Le Soleil

Des statues qui ne seront jamais déboulonnées, celle d'une joueuse de hockey, Manon Rhéaume, et celle d'un joueur de hockey, Sylvain Côté !
Elles sont érigées au place Jean-Béliveau, à Québec, auprès d'autres statues de joueurs de hockey à qui on a voulu rendre hommage.
Vous devinez sans doute pourquoi elles ne seront jamais déboulonnées !

Aronie noire

Ce sont, respectivement, des fleurs, des feuilles automnales et des baies de l'aronie noire (aronia melanocarpa), un arbuste fruitier indigène du Québec (et du reste du continent Ouest-Atlantique).
Quelle beauté, même si les fruits ne peuvent se manger agréablement qu'en confiture !

vendredi 3 septembre 2021

Température du jour à Arvida (3 septembre 2021)


 

Les « kids-kodaks », d'hier à aujourd'hui

Ces gens qui « seront toujours bien, s'ils attirent les yeux », on les appelait, dans ma jeunesse, des « kids-kodaks », du nom de la célèbre compagnie d'appareil-photo.
Je les appelle encore ainsi, car ils ne sont pas disparus et profitent de la moindre occasion (ils suscitent même, à profusion, des occasions) pour apparaître devant les caméras de télé, de cinéma, et devant les téléphones intelligents pour encombrer les écrans, les ondes et les journaux.
J'en ai même aperçu dans les vestiaires de gym exhiber et promener leurs « attributs », dans quel espoir ?
Qui le sait (ils croyaient peut-être qu'il y avait de secrètes caméras de surveillance)  ?
Ils sont comme les publicités : si lassants !