mercredi 10 février 2010

Niqab et femme à barbe qui louche

Cette nouvelle d'un ambassadeur arabe qui se marie sur photos et découvre que ces photos ne représentaient pas sa promise, -barbue lorsqu'elle enlève son niqab-, est peut-être vraie mais peu vraisemblable.
(Elle est ici).
Le rédacteur me semble viser un objectif pédagogique simple: ne vous mariez pas sans connaître vraiment votre promise (comme en Occident), ne vous mariez pas avec une promise qui porte un niqab (contrairement aux promises occidentales), ne prêtez jamais foi aux affirmations d'une éventuelle future belle-famille (qui n'a rien à voir avec le mariage d'une jeune fille ou d'un jeune homme en Occident).
Et cette naïveté de l'ambassadeur arabe est digne des meilleurs clichés de la comédie traditionnelle.
Cela dit, cette visée pédagogique du rédacteur me semble louable car les mœurs matrimoniales qui sont tournées en ridicule dans la nouvelle me semblent en effet bien comiques et bien tribales.
En outre, le port du niqab (ou de la burqa au demeurant) me semble dispenser les femmes de prendre soin de leur personne (recourir à l'épilation ou se raser quand on a une barbe, recourir à la chirurgie quand on souffre de strabisme, etc.), ce qui est une raison de plus pour être contre car (entre autres raisons) ce port ne me semble pas indiqué dans le cas où on désire que le mariage atteigne ses fins traditionnelles (je vous laisse deviner quelles sont ces fins).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire