dimanche 28 novembre 2010

Obésités en cascades

Il fallait prévoir l'effet en cascade de notre propre obésité: nos animaux domestiques suivent la voie que nous leur avons indiquée, comme l'avait déjà prévu (ou constaté) Botero dont je vous présente quelques œuvres -sculptures, peintures- pour le démontrer.
Voyez ces oiseaux, chats, chevaux obèses:

On se demande comment cette fuite vers l'obésité a commencé.
Par le moto «Big is beautiful» lancé pour des raisons économiques: il s'agissait d'obtenir des fruits et des légumes géants pour gonfler (ensuite) les bénéfices, même si ces légumes et ces fruits obèses n'avaient plus aucune saveur.
Botero l'avait prévu aussi (ou constaté, toujours) cette obésité du végétal.
Voyez ses fruits:

On s'étonne que les énormes «Big Mac» et autres obèses représentants de la malbouffe ne soient pas encore apparus dans la production du peintre.
Il faut sans doute prévoir pour bientôt l'apparition d'énormes microbes, bactéries et virus, visibles à l'œil nu.
Enfin un avantage à l'obésité: si on les voit, ces vecteurs d'infections et de maladies, peut-être pourra-t-on s'en débarrasser plus facilement!
(L'article original est ici)
.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire