mardi 25 mars 2008

Bob et sa neige

Venu avec son maître, mon ami Gaston, pour l'aider à dégager les entrées de mon garage des amas de neige de la tempête de Pâques, mon ami chien, Bob, était au comble du bonheur.
Personne n'était là pour perdre son temps à l'intérieur, à sortir des sons insignifiants de sa cavité buccale; tout le monde était là pour être dehors, déplacer agréablement la neige avec la souffleuse mais surtout pour jouer à lancer et à attraper la balle ou de la neige et, suprême jouissance, pour se poudrer le museau et la truffe en plongeant dans la neige, la drogue favorite de Bob.

Vous voyez, sur la première photo (en haut) combien il avait hâte, pendant le bref moment où il avait consenti à entrer à l'intérieur de ma maison, de couper court aux préparatifs du jeu de balle.
Sur la deuxième (ci-contre) vous voyez quel plaisir il a eu à se poudrer la truffe et le museau (et tout le corps d'ailleurs) de cette neige divine qui produit tant d'endorphines dans le cerveau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire