lundi 28 décembre 2009

Avatar

Je reviens du visionnement d'«Avatar» et, avant toute chose, je tiens à vous annoncer une grande nouvelle: les sales Terriens ont été vaincus et j'espère que, si le film a une suite, les Peaux-bleues envahiront la Terre et en débarrasseront la race maudite qui la détruit actuellement: nous.
(Enthousiasmants ces films où l'on prend parti pour l'autre que soi: aucun réalisateur états-unien n'aurait pu le faire tant les Terriens prennent dans le film, avec raison, la forme d'États-uniens, car ceux qui travaillent maintenant à Hollywood et qui proviennent de l'étranger (comme James Cameron) ne partagent plus désormais le «rêve américain» lequel, on s'en aperçoit, amène la destruction de la Terre au profit de la réussite d'un seul ou de quelques-uns*).

* Des «quétaines» comme le fondateur de Walmart ou le développeur de McDonald.
Pour s'enrichir l'un a eu l'idée géniale de faire fabriquer en Chine par des ouvriers surexploités dans des usines surpolluantes des articles que les Occidentaux croyaient désirer, en les faisant transporter sur d'infinies distances par des cargos surpolluants aux aussi.
Parmi ces articles, très souvent de la nourriture empoisonnée par quelque génie voulant faire fortune lui aussi.
L'autre a eu l'idée géniale (suivi par de nombreux moutons de Panurge) de fabriquer de la nourriture (sic) cholestérolique (disons de la malbouffe, c'est le mot qui convient) afin d'enrichir, en plus de lui-même, les compagnies pharmaceutiques qui fabriquent des statines.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire