mercredi 30 décembre 2009

Prison polluante

Tous droits réservés © Raphaëlle

Ce remarquable dessin de la graphiste Raphaëlle, publié dans Libération.fr (ici), à l'occasion de la condamnation d'un dissident chinois, Liu Xiabo, il y a quelques jours, me semble signifier avec tant de justesse la situation de tous les Chinois dans leur pays, -qui est tout entier une prison, sinon un «couloir de la mort»-, que je vous le présente.
À ce dessin il faudrait en ajouter un autre, celui des cheminées d'usines où, pour un vil salaire, des esclaves fabriquent les immondices que commandent à leur «pays» les pays riches* et, ainsi, polluent toute la Terre deux fois: par ces immondices d'abord et puis par les fumées délétères qui s'échappent des usines et se répandent, elles aussi, tout autour du globe.

* Je veux dire les pays dont les citoyens sont assez riches pour désirer des choses produites en série en Chine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire