mardi 15 décembre 2009

Imagine pour vivre

Une pensée de John Lennon ce matin (version originale anglaise:« Life is what happens while you're busy making other plans* »).
On pourrait ajouter que, quelle que soit sa durée, personne n'a l'impression de l'avoir vraiment vécue tant chacun est occupé à ne rien voir, rien sentir, rien goûter, rien entendre, rien toucher.
Particulièrement John Lennon dont la vie, comme vous le savez, a été encore plus brève que celle de la plupart d'entre nous à cause de l'obsession d'un fou.
Peut-être la création de ses chansons lui a-t-elle permis de connaître en profondeur ce qu'il n'a pu connaître en étendue.
Voici la mosaïque de Central Park offerte par la ville de Naples lors de sa mort. Elle est située tout près de la luxueuse habitation à l'entrée de laquelle il a été assassiné.

Les pétales flétris ne sont pas sur la photo par hasard.

« Imagine », c'est le titre de la chanson composée par lui que je vais vous présenter. Elle a quelque chose à voir avec la pensée de la bulle ci-dessus.



Voici les paroles:

Imagine

Imagine there's no heaven,
It's easy if you try,
No hell below us,
Above us only sky,
Imagine all the people
living for today...

Imagine there's no countries,
It isn't hard to do,
Nothing to kill or die for,
And no religion too,
Imagine all the people
living life in peace...

You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will live as one.

Imagine no possessions,
I wonder if you can,
No need for greed or hunger,
A brotherhood of man,
Imagine all the people
Sharing all the world...

You may say I'm a dreamer,
but I'm not the only one,
I hope some day you'll join us,
And the world will live as one.

Voici une traduction possible:

Imagine

Imagine, il n'y a pas de paradis,
C'est facile si tu essaies,
Pas d'enfer sous nos pieds,
Au-dessus seulement l'azur du ciel,
Imagine chacun
Vivant le moment présent.


Imagine il n'y a pas de pays,
C'est facile à faire,
Rien au nom de qui tuer ou mourir,
Pas de religion non plus,
Imagine chacun
Vivant sa vie en paix

Vous direz que je suis un rêveur
Mais je ne suis pas le seul
Un jour tu te joindras à nous j'espère
Et nous vivrons dans un seul monde.

Imagine un monde sans propriétés,
Le peux-tu ?
Ni cupidité ni famine,
La fraternité humaine
Imagine tous les hommes
Partageant le monde

Vous direz que je suis un rêveur
Mais je ne suis pas le seul
Un jour tu te joindras à nous j'espère
Et nous vivrons dans un seul monde.

* Autre traduction possible: « La vie c'est ce qui arrive pendant que vous êtes occupés à planifier autre chose ».

2 commentaires:

atalante a dit…

Bonjour ! J'ai fait un grand tour dans votre blog aujourd'hui et j'ai été épaté. Épaté par la variété es sujets traités, la densité du traitement, la présentation, le grand respect des sources et la manière de les citer, etc..
C'est une inspiration pour moi.
Mon autre blogue, plus personnel est http://lepetitmondeatalante.blogspot.com/
Si vous vouliez le parcourir un peu et me donner des conseils, j'apprécierais. C'est tellement une passion pour moi.
Bonne journée et bonne année..

Jack a dit…

Je vous remercie de votre commentaire.
Mon blogue m'intéresse en effet beaucoup.
J'étais professeur de littérature française et québécoise (poésie et roman) à l'Université du Québec à Chicoutimi pendant 32 ans et mes cours me permettaient de parler de ce qui m'intéressait vraiment.
À la retraite mon auditoire s'est raréfié (et ma femme, étant littéraire elle aussi, connaissait la substance de mes cours): j'ai donc trouvé le moyen du blogue pour retrouver un autre auditoire.
J'essaie d'apporter beaucoup de variétés à mes billets et d'écrire au moins une fois par jour.
Avec si possible de la rigueur mais ce n'est pas un cours universitaire.
Pour mon bénéfice personnel (afin de connaître les différences de temps d'une année à l'autre) j'y ajoute chaque jour l'état de la température dans mon coin de pays et je crois que cela scande mon propos. comme un refrain dans une chanson.
J'irai voir votre blogue mais vous pouvez d'ores et déjà avoir un avant-goût des conseils que je vous donnerai éventuellement si j'ai des conseils à vous donner quand j'aurai fait mes observations.
Merci encore.

Enregistrer un commentaire