vendredi 1 février 2008

Zoé l'impératrice (Basilissa)

Voici Zoé, notre chatte, hélas décédée. Elle a
joué un grand rôle dans la vie de notre famille. Pendant les 18 ans de sa trop brève vie, elle
nous a fait l'honneur d'accepter que nous vivions avec elle dans ce qui était devenu sa maison à elle, dès qu'elle y avait pénétré. Elle avait également accepté magnanimement que nous vaquions à ses besoins. Elle semble un peu timide ici car c'est la première fois qu'elle paraît dans ce blogue et elle se méfiait des nouveaux étrangers qui désiraient la connaître. Mais elle méritait bien de porter le nom d'impératrice byzantine qu'elle portait car c'est tout juste si elle n'exigeait pas la proskinèse* dès qu'on était en sa présence.
Nous avons d'ailleurs rencontré sa réincarnation tout près d'Hagia Sophia (l'église Sainte-Sophie) construite jadis à Constantinople par l'empereur Justinien (le voici ci-dessous dans une mosaïque de Ravenne (basilique Saint-Vital): je vous le présente pour la beauté de son image et parce que seul un empereur comme lui est digne de tenir compagnie à Zoé dans la première note qui la concerne).
Zoé nous fera la grâce de réapparaître souvent dans nos notes. Sous la mosaïque de Justinien, la photo de la réincarnation de Zoé dans les jardins de Sainte-Sophie telle qu'elle apparaît dans le blogue Spécial du jour.




(cliquer sur les images pour zoomer)

*proskinèse: prosternation qu'on accomplissait devant l'empereur byzantin (le «basileus») et qui consistait à s'étendre de tout son long devant lui, face contre terre, en signe de soumission absolue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire