samedi 12 novembre 2011

La réalité n'est pas la sœur du rêve

Ce n'est pas pour le bâtiment que je vous présente cette photo -ce n'est pas pour lui que la photo a été prise- mais pour le panneau à droite avec sa charmante silhouette de remorqueuse (québécisme pour «dépanneuse»).
Il y avait bien longtemps que je n'avais pas vu de «remorqueuse» de ce genre.
Plutôt du genre de celle que vous allez voir dans la photo au bas de ce billet, que j'ai empruntée au site de CAA-Québec.
Le panneau m'a fait (un peu) le même effet que le bâtiment (sans doute un ancien hôtel particulier de la fin du 17e siècle, dans le quartier du Marais à Paris, près duquel se trouvait notre appartement du boulevard Richard-Lenoir lors de notre plus récent séjour).
Un peu, je le répète.
La beauté est dans l'œil plutôt que dans l'objet.
Quelle élégante «remorqueuse»!
Voyez:
À moins que ce ne soit le dessin, et son voisinage, qui lui donnent cette élégance. Sait-on!
En revanche, celle que vous voyez ci-dessous n'a pas vraiment d'élégance mais cause moins de dommages aux voitures qu'elle «remorque»:


La réalité n'est pas la sœur du rêve!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire