samedi 30 mai 2009

La Peste pétrolière même à Venise

La peste pétrolière, qui enlaidit (et empuantit) déjà trop la belle Venise (vaporetti, yatchs, etc.), et que des voitures amphibies de ce genre, conduites par de riches inconscients (des partisans de Bush indéniablement), menacent d'étendre criminellement comme ci-dessus, sera bientôt guérie par le tarissement des puits.
Trois fois hourra !

Et que coulent ces inconscients !
Et que tout le pétrole du monde se transforme en mélasse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire