lundi 21 novembre 2011

Une pub pas sexy hélas et néanmoins sexiste

Une pub manifestement nord-américaine (elle n'a pas été traduite en français pour le Québec -le produit n'y a pas été lancé à ce qu'il me semble- mais à l'époque elle y aurait été jugée aussi acceptable que chez les Anglophones).
(Songez que peu de temps auparavant un cardinal québécois -Rodrigue Villeneuve pour ne pas le nommer- soutenait l'idée que donner le doit de vote aux femmes empêcherait celles-ci de bien remplir leur rôle de « reines du foyer » : vous voyez pourquoi je suis tellement anticlérical, voire davantage : Dieu, s'il existait, aurait dû foudroyer celui-ci).
La pub postule qu'une femme a besoin de bouchons spéciaux pour ne pas avoir à compter sur un homme pour les lui ouvrir.
« Vous voulez dire qu'une femme peut l'ouvrir ? », minaude l'inqualifiable.
Le produit a très rapidement disparu du marché, sans doute parce que les patrons du fabricant n'ont pas voulu contribuer à répandre l'idée que les femmes pouvaient effectivement se passer des hommes (celle-ci a dû emprunter d'autres voies que celle des produits alimentaires pour se répandre).
Ce type de femme faible a disparu lui aussi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire