jeudi 17 novembre 2011

Café et lavasse

Une autre image tirée du livre «Paris vs New York» de Vahram Muratyan paru récemment aux Éditions 10-18 et signalé par Le Figaro (ici) dont je vous ai déjà parlé dans ce billet (ici) en vous promettant de vous en parler encore.
Dans cette image, la manière dont on prend le café à Paris (un expresso qu'on boit assis à la terrasse ou debout au comptoir) et à New York (un grand verre de plastique ou de carton qu'on boit en marchant).
Une manière d'aimer le café (Paris) et de ne pas vraiment l'aimer (New York) tant il est dilué (on n'a le choix qu'entre deux formats de verre de carton ou de plastique, «medium» (l'équivalent de «large» ailleurs) ou «large» (l'équivalent de «very large» ailleurs) car il n'y a pas de «small» à New York, tout (êtres et choses) doit être plus grand que «small» et de préférence «large», voire «very large».
Et le café de New York (j'entends celui qu'on vous sert ailleurs que dans les cafés du quartier italien ou dans les cafés chics) goûte le plastique ou le carton, vous savez pourquoi.
Le café est meilleur dans la porcelaine ou le verre.
Et «serré»!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire