dimanche 25 septembre 2011

Une aquarelle de Montréal en 1830


Cette aquarelle date de 1830.
Elle est intitulée «Vue de Montréal de l'Île Sainte-Hélène».
Elle est de Robert Auchmuty Sproule, un Irlandais immigré en ces années-là.
Cette aquarelle nous permet de voir à quoi ressemblait Montréal et l'Île Sainte-Hélène en 1830, quelques années avant la révolte des Francophones (1837-1838) qui réclamaient un parlement démocratique, voire la fin de l'occupation britannique et la liberté.
On voit au premier plan un soldat de la garnison britannique montant la garde près de sa guérite.
On voit le Mont Royal pas encore dissimulé par les tours qu'on a construites depuis ce temps.
On voit que les édifices principaux, en tous cas les plus hauts, étaient des églises (dont la basilique Notre-Dame à gauche dont la construction venait de s'achever en 1829, voyez la forme caractéristique de ses flèches).
Il y a un bateau à vapeur, un bac de marchandises et des voiliers sur le Saint-Laurent.
Il n'y a rien que j'aime davantage que ce spectacle de paysages disparus et qu'on ne reverra jamais plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire