vendredi 9 septembre 2011

Souvenirs d'il y a longtemps

C'est le sous-sol du pavillon de Koninck à l'université Laval, le pavillon où je suivais mes cours et mes séminaires de littérature, de linguistique, d'histoire.
C'est là que j'ai passé (peut-être perdu) quelques heures par jour (excepté les week-ends) pendant au moins trois ans.
On pouvait y manger le midi, longuement passer le temps entre deux périodes de cours séparées par un long intervalle, y rencontrer confrères et consœurs, rédiger des travaux, regarder ceux et celles qui y passaient, perdre son temps.
(Parmi celles qui y passaient, il y avait trois jeunes filles qui faisaient assaut de toilettes plus extravagantes les unes que les autres. Je pourrais encore les nommer mais je ne donnerai que leur prénom (Lise, Suzanne et Francine) car elles sont devenues des dames respectables maintenant et m'en voudraient peut-être de le faire).
Il n'a rien de spécial ce sous-sol mais il est fait de souvenirs que vous ne voyez pas. Ce que vous voyez n'en est que le support vulgaire.
Je vous le présente parce qu'on en parle ici, à propos d'une panne d'électricité qui a causé sa fermeture aujourd'hui.
J'aurais accueilli la nouvelle avec joie lors de mes études dans les années soixante, surtout qu'on est vendredi.
Vous voulez voir à quoi ressemble le pavillon de Koninck?

Du côté de la Bibliothèque universitaire (hors de vue) avec la tour des sciences de l'éducation
(si je me souviens bien) à droite



Vue décalée vers la gauche


Aucun commentaire:

Publier un commentaire