vendredi 21 octobre 2011

Pierre tombale à Québec

Cette pierre tombale à moitié absorbée par un arbre se trouve dans le cimetière anglican St. Matthew, rue Saint-Jean à Québec.
Je vous présente cette photo parce qu'elle semble exhiber à la surface du sol ce qui se passe sous la terre avec les corps des morts.
« Le don de vivre » y passe non « dans les fleurs » comme dans « Le cimetière marin » de Paul Valéry, mais dans les arbres.
Quelle belle image de la mort !
Les hommes (et les autres êtres qui meurent, tous les êtres à vrai dire) restent « sur la Terre qui est parfois si jolie » (Jacques Prévert) et servent à constituer et à faire vivre d'autres êtres.
Peut-être trouverais-je aussi une signification socio-politique à cette absorption.
La pierre tombale entoure, avec d'autres, l'église St. Matthew, aujourd'hui désaffectée (il ne reste plus suffisamment de fidèles, comme dans toutes les autres églises du Québec) et transformée en bibliothèque.
En voici une photo, prise au printemps (la neige n'est pas toute fondue), avec un réverbère à gauche et des pierres tombales au centre et à droite, au pied de l'église :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire