dimanche 30 octobre 2011

Palmiers de Noël

Qu'une telle tempête, et d'une telle force meurtrière, ait eu lieu aux États-Unis alors que tout est beau au Québec et qu'aucune tempête ne s'y annonce à brève échéance (le soleil brille à l'heure actuelle devant ma fenêtre et il fait presque 8º C), est véritablement un signe des temps: les changements climatiques commencent avec vigueur à apparaître.
Peut-être les États-Unis bénéficieront-ils désormais jusqu'à plus soif de ces «White Christmas» qu'ils chantent tant chaque année (et désirent sans doute) sans jamais les avoir.
Et peut-être le Québec jouira-t-il d'évangéliques palmiers de Noël.
(L'article de Yahoo Québec est ici)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire