lundi 12 septembre 2011

Rue Saint-Sava

« Saint-Sava », c'est l'étrange nom d'une rue, à Arvida, près de chez moi, dans le quartier « Saint-Philippe ».
Loin du quartier (« Sainte-Thérèse ») où de nombreux immigrants de diverses provenances européennes (surtout) se sont établis vers les années vingt ou trente au moment où Alcoa a fondé la ville pour y asseoir son aluminerie.
La rue qui porte ce nom rencontre deux fois la rue Saint-Albert (c'est une rue en forme de U). Voyez :

Recherches faites, j'ai découvert que c'était un saint très célèbre en Serbie, un saint orthodoxe, évidemment, le plus célèbre saint serbe, saint Sava.
Prince, fils et frère de rois, auteur de l'autonomie (« autocéphalie », pourrait-on dire, si le mot existait en français) de l'église orthodoxe serbe.
Ennemi du pape et de l'Église catholique.
Il fallait un fidèle bien opiniâtre (ou avec de puissants amis) pour obtenir qu'une rue qui n'a jamais, à ma connaissance, vu de Serbe, porte le nom de ce saint non reconnu en pays sous domination catholique, comme vous le voyez par le nom des quartiers et le nom des rues.
La magie d'Arvida, peut-être, qui a toujours, jusqu'à un certain point, échappé à cette domination et qui a peut-être été le ver dans le fruit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire