lundi 25 juillet 2011

Illusions médiévales

(Le compte rendu du Monde est ici)

Une autre nostalgique* du totalitarisme chrétien du Moyen Âge, coupable de tant de meurtres légaux et de tortures de prétendus hérétiques, de prétendues sorcières, de prétendus «bougres» et d'ennemis non de Jésus-Christ mais du pape et de ses sbires,
Pape et sbires dont le pouvoir et les idées aboutiront, en fin de compte, non seulement aux génocides d'Amériques (toutes), sous prétexte de conversions, mais à la Shoah même puisque les institutions chrétiennes ont agi à l'égard des instituions juives, depuis leurs origines, comme Caïn à l'égard d'Abel dans la Genèse.
Et à tous les massacres totalitaristes du 20e siècle, simples imitations de ceux de l'Église chrétienne médiévale.
Cet oubli de l'histoire d'une prétendue philosophe catholique est navrant.
Pouah!
Que ce christianisme aveugle sur lui-même et sur sa trahison bimillénaire des paroles de Jésus-Christ (et, de surcroît, catholique) sent mauvais!
Et comme toujours le visage du traître est couvert du masque du philosophe, le loup féroce porte le vêtement des brebis:

Méfiez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups féroces... C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

(Matthieu 7:15-20).

* Et je pourrais utiliser des arguments ad hominem (mais je m'abstiendrai) en la traitant de «petite sarkoziste» et en invoquant les indélicatesses d'elle-même et de son mari, un ministre français, dans l'utilisation des fonds publics à leur profit personnel. Cette croyance catholique selon laquelle le péché ne biaise pas les paroles et les actes est manifestement insupportable, on le voit bien ici.

1 commentaire:

DeniseP. a dit…

Encore un(e) fanatique déguisée en philosophe! Merci de la démasquer ainsi!

Publier un commentaire