samedi 30 juillet 2011

Accoutrement et religion

Ces personnes manifestent contre la légalisation des mariages entre personnes de même sexe qui a eu lieu récemment dans l'État de New York.
Ce serait, selon eux, «une propagation de la révolte contre le Tout-puissant».
Elles ont droit à leurs opinions mais je ne vois pas pourquoi elles ressentent le besoin d'attribuer ces opinions à la divinité et de faire prononcer à celle-ci leurs propres paroles.
(Cette phrase est purement rhétorique, vous le savez comme moi. Je sais pourquoi: les croyants traitent en général leur dieu comme un pantin et lui font prononcer leurs propres paroles et énoncer leurs propres opinions en s'appuyant pour cela sur des livres écrits par des gens -pour le moins orgueilleux- qui ont attribué à une divinité leurs propres opinions et leurs propres paroles. Je l'ai déjà écrit dans la colonne de droite de ce blogue).
Simplement je me demande comment des gens qui se proclament de «vrais Juifs» sur leurs pancartes et qui s'habillent comme on s'habillait en Europe centrale au 19e siècle peuvent avoir l'indécence de manifester ainsi contre des gens qui ont, comme eux, leurs propres opinions à propos de ce qui est bien ou de ce qui est mal et dont les opinions ne visent aucunement à priver les «vrais Juifs» de la liberté d'avoir les leurs.
Je les trouve personnellement pitoyables dans cet accoutrement mais je n'invoque aucune divinité pour faire dire à celle-ci qu'ils sont ridicules et méritent l'enfer.
Devrais-je entrer dans la boucle infernale?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire