lundi 20 décembre 2010

Des espèces nuisibles

Les crapauds buffles, une «espèce nuisible» écrit-on dans l'article (ici), se sont multipliés de manière exponentielle en Australie après leur importation d'Amérique centrale et méridionale pour combattre des insectes autochtones qui mettaient à mal les champs de canne à sucre («méridionale» cela se dit-il pour l'«Amérique du sud» ou est-ce réservé au sud de l'Europe?).
On veut s'en débarrasser aujourd'hui en se servant de leur peau pour fabriquer des chaussures.
«De luxe», ajoute-t-on.
À lire l'article on se surprend à penser à l'invasion de l'Amérique par une espèce plus nuisible encore et qui, après avoir accompli le génocide de tous les peuples amérindiens, est en train d'exterminer toutes les espèces autochtones, qu'elles soient végétales, animales ou minérales (vous me pardonnerez de considérer l'or, l'argent et tous les minerais comme des espèces vivantes).
Cette espèce nuisible à laquelle je ne puis m'empêcher de penser, c'est celle des Blancs «à la langue fourchue» venus naguère d'Europe et qui sévissent encore non seulement sur la terre qu'ils ont profanée mais sur toute la planète.
Y aura-t-il quelqu'un qui trouvera le moyen, n'importe lequel, de nous débarrasser de cette espèce dangereuse?
Des chaussures de cuir blanc (européen, le blanc) -même si elles ne sont pas luxueuses- ne feraient-elles pas l'affaire, surtout si on en pousse la demande en les vendant à très bas prix aux Asiatiques et aux Africains?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire