vendredi 5 juin 2009

Ἑλλάς-2007

En furetant sur le site officiel de l'office du tourisme grec (ci-dessus le nom de la Grèce en grec classique, c'est-à-dire Hellas mais en alphabet grec *), je suis tombé sur la campagne de promotion touristique 2007 (ici).
Il y avait des yeux -ce que j'aime particulièrement- et des yeux traités spécialement pour refléter divers éléments propres (selon les publicitaires) à attirer les visiteurs en Grèce.

Je dirai que je n'ai pas eu besoin quant à moi de ces publicités.
Peut-être m'auraient-elles conquis si je les avais connues.
Si je suis allé en Grèce (avant 2007) c'était avant tout pour voir, de mes yeux voir, le pays que j'avais connu dans les livres d'histoire et de littérature et dans les versions grecques que l'on m'obligeait à faire au cours de mes études jadis, il y a plus de 40 ans: Xénophon, Lysias, Sophocle, Thucydide, Euripide, Eschyle, etc. (on ne traduisait pas Homère en version grecque, ni Hésiode) : souvenirs à la fois pénibles et émerveillés (celui de trouver du sens au terme d'un effort que je ne qualifierai pas tellement il était mêlé d'angoisse et d'insatisfaction).

J'allais voir le pays qui est à l'origine (avec Rome et la Bible, si ce livre comprend les écrits chrétiens) de la civilisation au sein de laquelle je suis né -qui est celle de l'Occident- et dont la langue, par l'intermédiaire du latin et des langues sœurs d'origine latine du français, a donné à la langue que je parle, plus de 60% de son vocabulaire.
Et aux sciences, dans toutes les langues de la Terre, tous ses mots.
Voici ce que j'appellerais le « document de base » de la campagne de promotion touristique de 2007 (c'est moi qui l'ai produit à partir de ce que j'ai trouvé sur le site dont je vous ai parlé):


Je vais vous présenter ces yeux de plus près (deux par deux, par mes soins, veuillez excuser l'imperfection):

Les yeux font exister et magnifient ce qu'ils reflètent, comme la pensée les objets auxquels elle s'attache : c'est ce que je lis dans ces éléments de publicité.
Je vous présente dans l'une des notes qui suivent (je mettrai le lien ici -c'est fait- quand la note sera écrite) les affiches originelles débarrassées par mes soins de ce qui m'y déplaît.

* Cet alphabet a été
créé à partir de l'alphabet phénicien et est à l'origine de l'alphabet latin, par l'intermédiaire de l'alphabet étrusque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire