lundi 8 décembre 2008

Penser gros, penser obèse

Je ne comprends pas les répugnances des membres de la Chambre des Représentants (Nancy Pelosi et Barney Frank ci-dessus, dans une photo de Reuters) et des membres du Sénat états-uniens à verser des aides aux fabricants de voitures états-uniens: ils n'ont fait que penser gros (grosses voitures, grosses dépenses d'essence, etc.), voire penser obèse comme (à peu près) tous les citoyens de leur nation (fédération?).
Ces fabricants ont la même idéologie que leurs clients et que les dirigeants de leur pays: aucun Etats-unien ne peut leur reprocher d'être comme eux. Surtout un représentant ou un sénateur qui, par définition, s'il est un véritable homme (ou femme) politique, doit précéder ses concitoyens dans la voie de la protection et du progrès économique, politique et social du pays dont il est un élu.
De là à aller jusqu'à dire que les élus états-uniens ne représentent pas du tout leurs concitoyens ou qu'ils n'ont aucun souci de leur pays, il n'y a qu'un pas, que je franchis allègrement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire