jeudi 18 décembre 2008

Le Bien et le Malheur

Quand on vous dit: «Je l'ai fait pour votre bien» ou «Je le fais pour votre bien», réfléchissez à cette autre maxime de Vauvenargues (que j'ai représenté dans une bande tricolore en bas):

Le prétexte ordinaire de ceux qui font le malheur des autres est qu'ils veulent leur bien.


Songez aussi que c'est pour faire le bien des Irakiens (et celui des États-uniens) que Bush a commandé l'invasion de l'Irak.
Quel succès!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire