mercredi 14 décembre 2011

Pour du pétromerde

Tous droits réservés (©): Fleg/Yahoo Québec

Belle (et exacte) représentation de ce qui se passe à l'heure actuelle au Canada, de ce qui conduit la politique canadienne (à part les photos de s Sa Majesté jetées à tous vents et qui sont comme une sorte de poudre aux yeux) que cette caricature de
Fleg dans Yahoo Québec (ici).
Comme les indigènes des républiques bananières encore aujourd'hui, le premier ministre canadien (le premier ministre d'un royaume bananier) favorise la région où habite sa tribu d'origine ou d'adoption, appuyé par ses minables ministres, bras tordus ou esclaves volontaires.
Il se trouve que cette tribu habite la région des empoisonnés sables bitumineux (l'Alberta).
Pour favoriser sa tribu, il empoisonne toute la Terre, et détourne l'argent de tous pour subventionner un pétrole qui ne rapporterait rien s'il n'était pas ainsi subventionné par toutes les régions, même les plus pauvres, du Canada.
Même par les Amérindiens qu'on laisse avec cynisme mourir de froid, ou d'empoisonnement par les produits qu'on utilise pour extraire peu de pétrole de beaucoup de merde (c'est le seul mot à utiliser, excusez-moi).
La feuille d'érable n'est plus composée de chlorophylle mais de cette merde, et, à jamais, dépouillée de tout ce qu'elle incarnait dans le passé.

Comme le reste, elle n'est plus que merde elle aussi, «pétromerde» pour mieux dire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire