mardi 19 juillet 2011

Fleurs

Ce sont les fleurs de la porte d'entrée de l'hôtel où nous avions une suite à Québec, l'«Hôtel Port-Royal».
Ce n'était pas notre premier choix mais son emplacement est sans pareil, au coin des rues Saint-Paul et Saint-Pierre (ces deux saints qui se haïssaient à mort pendant leur vie -la lutte entre le pêcheur illettré et l'intellectuel- se réconcilient ici -ils ne le peuvent dans un éventuel «monde meilleur» qui n'existe pas- en croisant les rues qui portent leurs noms). On a accès à toute la vieille ville et au quartier Saint-Roch, et au fleuve, la merveille de Québec (et du Québec).
Le personnel est affable et dévoué mais je crois que la politique de la maison consiste à faire de la surréservation
surbooking» dans la lingua franca actuelle) et à ne pas donner aux clients ce qu'ils ont réservé jusqu'à ce qu'ils protestent, mais même alors ils ont un peu mieux que ce qu'on leur avait donné mais pas du tout ce qu'ils avaient réservé.
Les fleurs sont vraiment jolies.

Et largement préférables aux humains (en particulier les propriétaires ou directeurs d'hôtel).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire