mercredi 16 mars 2011

Une tête du basileus Justinien

Je pioche sur Constantinople ces temps-ci (ou Istanbul, ou Istamboul, si vous préférez. Ma femme dit que je suis vieux jeu quand je dis « Constantinople », voire, encore pire, « Byzance », mais qu'importe, je dis comme je veux ou, plutôt, comme cela vient à mon esprit fertile en connaissances et en indignation*).
Ce faisant, je suis tombé sur cette tête, dont je ne sais pas l'origine ni la situation actuelle mais dont on dit que c'est la représentation de la tête de Justinien, le basileus romain de Constantinople dont je vous ai parlé quelquefois, et dernièrement ici).
La représentation la plus connue de ce basileus se trouve à la basilique Saint-Vital à Ravenne, dans une mosaïque d'époque qui ne permet pas, à mon avis, de bien distinguer les traits (ils sont lissés et, par conséquent, embellis).
La voici, cette représentation (réduite par moi à la tête pour fin de comparaison):

Vous le voyez nimbé de cette auréole qui était l'attribut des empereurs et que les chrétiens ont dérobée pour l'attribuer à leurs saints ou à leur(s) dieu(x).
Je crois qu'il y a suffisamment de ressemblance entre cette représentation et la tête du haut de ce billet pour qu'on puisse effectivement penser que cette tête sculptée est la tête de Justinien.
Regardez les sourcils et la bouche notamment, et le bas du front, la forme des yeux, la forme du crâne.
On ne peut invoquer le nez qui est brisé (les Barbares brisaient souvent le nez des statues, en plus de les « soulager » de leur pénis si les statues représentaient des hommes nus).
J'ai essayé de réparer un peu le nez de Justinien, et j'ai changé le fond de la photo, afin d'avoir une meilleure idée de ce basileus pas très intelligent, selon moi (c'est l'impression que j'ai devant son aspect et son œuvre, c'est sans doute sa femme Théodora qui était la personne la plus intelligente dans le couple impérial).
Voici le résultat auquel je suis arrivé (excusez la maladresse):

Pour le meilleur et pour le pire, c'est la représentation de Justinien.

* Imitation des qualificatifs d'Homère, genre « Bloch » d'« À la recherche du temps perdu » ou genre Leconte de Lisle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire