samedi 19 mars 2011

Le bonheur n'est pas gai

L'article de Yahoo Québec (ici) semble en venir à la même conclusion que le film de Max Ophuls que j'ai vu dans ma jeunesse («Le Plaisir»).
Un type (joué par Daniel Gélin, le connaissez-vous?) pousse la chaise roulante de la femme qu'il a épousée parce que le malheur les a soudés (mon souvenir est-il bon?) et quelqu'un hors champ explique à un autre que le couple est heureux et que «le bonheur n'est pas gai».

2 commentaires:

orfeenix a dit…

Daniel Gelin avait une tendresse dans son jeu, on ne l'imaginait pas dans le rôle de la crapule.
Le bonheur dans le sacrifice peut sembler un peu doloriste,mais abandonner la personne aimée qui a perdu son intégrité n' est pas glorieux.Le tout est de savoir la part du vrai amour et celle du devoir...

Jack a dit…

D'accord.

Enregistrer un commentaire