lundi 26 août 2013

Voitures, voitures, dans les rues d'Athènes

Certes, ce n'est pas ce que l'on va voir en Grèce mais on en voit beaucoup de ces rues bloquées par des bouchons, et des voitures, et des voitures, puantes et bruyantes, en nombre infini.
J'hésitais à vous présenter une telle photo mais comme j'ai l'âme très grise aujourd'hui (et la tête pas mal fiévreuse) j'ai décidé de vous présenter ce qu'on voit longuement en Grèce continentale entre les trop rares monuments, bien délabrés eux aussi, hélas, à cause des Chrétiens sous Théodose et sous Byzance, à cause des Ottomans, à cause des Vénitiens, à cause des prédateurs britanniques (et européens), au 19e siècle, qui ont acheté aux sultans cupides ou à leurs séides de magnifiques frises de temples (dont celui du Parthénon, le saviez-vous ?), des statues immergées, des colonnes, que sais-je encore ?
Et à cause des Grecs eux-mêmes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire