mardi 27 août 2013

Un air qu'on est seul à pouvoir entendre

Très belle réflexion d'Oscar Wilde sur le mystère de l'amour.
(Pour les moteurs de recherche : « On n'aime pas quelqu'un pour son apparence, ou ses vêtements, ou le luxe de sa voiture, mais parce qu'il chante un air qu'on est seul à pouvoir entendre.
»)

C'est une traduction de cette phrase en anglais : « You don't love someone for their looks, or their clothes, or their fancy car, but because they sing a song only you can hear. »
Il faut ajouter qu'un mystère s'ajoute parfois au mystère : la personne qui chante cet air que nous entendons peut se défendre de la chanter pour nous, elle voudrait la chanter pour une autre personne qui, hélas, ne l'entend pas.
C'est tout Racine et tout le malheur résumés !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire