dimanche 11 décembre 2011

La naissance de la pensée

Encore un perle de la sagesse de notre chatte adorée qui serait entrée dans sa 32e année le 2 décembre dernier si elle n'était pas décédée en 1998, à l'âge de 18 ans.
Mais elle est toujours vivante dans nos cœurs, comme vous le voyez, et je tente, dans ce blogue, de lui donner une forme de vie électronique pour la faire vivre encore au-delà de la mort.
Ses pensées ne sont pas nécessairement originales, elle les emprunte parfois aux meilleurs esprits humains (je crois qu'elle les vaut bien).
Ici c'est à un anonyme qu'elle emprunte cette pensée où, l'air de rien, est révélé le processus par lequel naît la pensée humaine: non en vertu d'une inspiration qui viendrait d'en haut mais par l'expérience et le témoignage de nos sens.
Du contact avec ce qui nous entoure.
Exactement comme chez nos frères (et sœurs) les chats et comme chez tous nos frères (et sœurs) les vivants (oui, oui, même chez les plantes).
Et Gérard de Nerval va même plus loin encore dans son sonnet que j'ai déjà cité:

Vers dorés

Homme! libre penseur - te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose:
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant: ...
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
Un mystère d'amour dans le métal repose:
«Tout est sensible! » - Et tout sur ton être est puissant!

Crains dans le mur aveugle un regard qui t'épie
A la matière même un verbe est attaché...
Ne la fais pas servir à quelque usage impie!

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire