dimanche 19 octobre 2014

Cachez ce jouet anal sodomisateur que l'on ne saurait montrer

Les Parisiens et autres Français (sans compter les nombreux touristes de l'étranger) avaient l'occasion de voir in vivo ce qu'est devenue (ou a toujours été, sous un certain aspect) la fête de Noël grâce à cet arbre en forme de jouet sexuel anal, créé par l'artiste étasunien Paul McCarthy et dressé sur la Place Vendôme, un des centres du commerce de luxe dans la capitale française.
Noël est devenu, l'arbre gonflable de l'artiste le signifie, une autre occasion « d'avoir les gens », c'est-à-dire de faire de l'argent, non seulement pour les marchands de cette place et d'ailleurs, mais  aussi, comme depuis deux millénaires et plus, pour les églises chrétiennes.
En plus d"être, pour celles-ci, une occasion d'avoir un peu plus de cette visibilité qu'elles ont perdue depuis que la majorité des citoyens occidentaux ne sont plus croyants ou, en tous cas, pratiquants.
Leurs sbires communs l'ont dégonflé (ceux des marchands et ceux des églises, associés à ceux des fascistes du FN et des opposants à la liberté de tous, particulièrement nombreux en France, à ce qu'on peut constater de l'étranger).
La vérité était trop éclatante, il fallait la faire disparaître.
Voyez :

Les marchands et les églises, et les fascistes, pourront continuer de sodomiser silencieusement les citoyens.
Pourtant, cette autre œuvre de McCarthy, ce « Santa Claus », avec jouet anal d'une autre forme, exposé en 2001 à Rotterdam, flirtait déjà avec la même signification :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire