jeudi 29 août 2013

Je vois, je vois !

 Crédit photo : David Duchens (©)

On ne voit, le plus souvent, que ce qu'on s'attend à voir ou ce qu'on nous a appris à voir.
Tant la vision est, elle aussi, une « cosa mentale ».
Ainsi je n'avais jamais VU ces grognards sur l'Arc de triomphe du Carrousel dans le jardin du Louvre (ou des Tuileries si l'on considère que cet arc était dans les jardins du palais avant que celui-ci soit incendié).
(Il y en a plusieurs, je ne vous en présente qu'un, de la photo recadrée de David Duchens, ici).
Sur les arcs, d'habitude, on représente des dieux et des déesses, des vaincus nus, des soldats vêtus à la romaine ou à la grecque, des quadriges de chevaux, des Victoires.
Mais des soldats vêtus ainsi  « à la moderne » (la modernité des années 1810), je m'attendais si peu à en voir que je ne les ai jamais vus.
Il fallait cette photo pour me dessiller les yeux bloqués par mon cerveau.
Les voilà, un autre aveugle qui recouvre la vue.
Par le miracle de l'art, je vois, je vois !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire