lundi 13 octobre 2014

La grille des barbelés chrétiens

« Jesus Gate », c'est le titre de cette œuvre d'Alexander Kosolapov.
Plutôt qu'une porte ( « gate ») c'est, comme on le voit, une grille qui enferme : c'est en cela que les religions qui se prétendent issues de Jésus-Christ ont transformé son message, qu'elles avaient pris d'abord le soin de caviarder et d'infléchir afin d'en profiter pour établir leur pouvoir éternel et usurper la toute-puissance d'un éventuel Dieu.
Elles sont ainsi devenus des religions comme les autres, qui asservissent, enferment, emprisonnent, persécutent et exploitent plutôt que de libérer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire