dimanche 5 octobre 2014

Excepté les cerveaux, tout devient obèse sur cette planète

Cette image pour présenter l'article (ici) où il est question du quadruplement du volume des poulets.
Mais cette image est encore plus parlante : 

Mais je suis sûr qu'on photographierait des humains de taille moyenne de chaque époque et que l'on pourrait observer le même phénomène, voire plus remarquable encore.
La planète garde la même taille mais, sous l'influence de vous savez qui (j'en suis certain), tout grossit et devient obèse.
Excepté les cerveaux qui, eux, manifestement, rapetissent, vitesse grand V !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire