lundi 15 avril 2013

Un grand tapis de fleurs à Bruxelles

Il y a longtemps que je voulais vous présenter le tapis de fleurs que l'on dresse tous les deux ans vers le 15 août sur la Grand-Place à Bruxelles.
Et je suis tombé hier sur cette photo.
Voilà donc ce tapis que je n'ai pas encore vu et que j'aimerais bien voir.
Il est magnifique malgré le fait que son origine est peut-être religieuse (15 août, fête de l' « Assomption »)*.
Il s'est sans doute  « laïcisé ».
Et il est différent tous les deux ans.
C'est une incitation à aller visiter cette ville vers l'époque où on le « déroule ».
Il y a des renseignements sur ce tapis ici.
En voici un autre d'une autre année, le jour :

  * Il faut se rappeler que la Belgique a été créée pour des raisons religieuses : contre les Hollandais protestants, les Flamands de langue néerlandaise se sont unis aux Wallons de langue française (ou wallonne) parce que les deux groupes étaient catholiques. Ni les Flamands, ni les Wallons n'ont tenu compte de la différence linguistique, qui les rattrape maintenant et dont la résolution définitive implique, selon moi, la création de deux nouveaux pays. Pour être définitivement résolue, toute question linguistique implique la division des pays multilingues et la création de nouveaux pays, un jour ou l'autre, à moins que l'on ne désire la disparition de la langue la plus faible, faiblesse due à des raisons politiques, culturelles ou démographiques. 
Pour le Québec, je souhaite quant à moi l'accession à l'indépendance, seul rempart contre la disparition du français quoi qu'en disent les Anglophones, et les Francophones atteints du syndrome de Stockholm.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire