mercredi 10 avril 2013

Si vous suivez un chef

Une page de couverture Facebook qui m'a paru intéressante.
Je crois que suivre un chef conduit toujours à une chute et qu'il faut toujours, pour l'éviter, rester le « mauvais esprit », l' « oiseau qui fait dans son nid », en toutes circonstances.
Et cela même si le chef ne vous apparaît pas comme un chef mais, disons, comme un compagnon de travail, car c'est alors que son pouvoir (corrupteur) sur vous est le plus certain.

P.S. Méfiez-vous particulièrement des chefs qui ont été militaires, ils croient vraiment que tous les membres d'une organisation doivent fonctionner comme des robots (excepté eux-mêmes, qui profitent sans vergogne de toutes les bonnes occasions).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire