mardi 26 janvier 2016

Quelques outrages de tous les horizons religieux au Parthénon d'Athènes

C'est le Parthénon d'Athènes au moment où les Croisés occidentaux l'avaient transformé en église catholique, Notre-Dame d'Athènes (croix à droite, clocher à gauche).
Le voici au moment de sa plus grande gloire, au 5e siècle avant Jésus-Christ :

Mais il ne faut pas croire que les Croisés furent les seuls à outrager le bâtiment le plus représentatif de notre héritage culturel grec.
Les Grecs l'avaient eux-même transformé en église avant les Croisés :

Les Ottomans, à leur tour, après la chute de Constantinople, le transformèrent en mosquée, sans doute en s'y croyant autorisés par les précédentes transformations (avant de le transformer plus prosaïquement en dépôt de munitions que les Vénitiens bombardèrent) :

 Puis, quand la Grèce se libéra de la domination ottomane au 19e siècle, on y édifia une nouvelle église orthodoxe :

Autre point de vue : 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire