mercredi 6 janvier 2016

Double blasphème à l'égard de Méduse à Constantinople

Si Justinien n'avait pas insulté Méduse en transformant deux de ses têtes en base de colonnes dans la souterraine « Citerne Basilique », près de Sainte-Sophie, à Constantinople, et s'il les avait exposées plutôt sur les remparts de la ville, peut-être la déesse aurait-elle épouvanté et pétrifié, presque mille ans plus tard, les armées ottomanes et empêché la chute de Constantinople.
On n'insulte pas impunément les dieux au profit de ceux qui n'en sont pas, comme les dieux chrétiens, par exemple.
Voici la deuxième tête « blasphémée » :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire