vendredi 28 mars 2014

L'art de l'amour et l'art de la guerre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ninon_de_Lenclos

Je crois volontiers Ninon de Lenclos car, si je n'ai pas fait la guerre ni commandé aux armées, j'ai pu constater que l'art de l'amour est très difficile.
Et qu'on n'a plus grand temps à consacrer à l'art de la guerre en se consacrant à celui de l'amour (et vice-versa, si l'on étend la définition de guerre pour y inclure tout ce qui est compétition).
Si j'en crois les vers qu'a faits sur elle le mathématicien et physicien néerlandais Christiaan Huyghens, Mlle de Lenclos était suffisamment exigeante pour enseigner un peu l'art de l'amour à quelques-uns de ses nombreux amants :

Elle a cinq instruments dont je suis amoureux :
Les deux premiers, ses mains ; les deux autres, 
                                                           [ses yeux ; 
Pour le plus beau de tous, le cinquième qui reste,
              Il faut être fringant et leste.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire