jeudi 13 mars 2014

La guerre des plantes

On pourrait dire que ce chou romanesco n'y va pas de main morte pour défendre ses frères et sœurs, fruits, légumes et autres végétaux.
C'est de bonne guerre me semble-t-il.
Mais il ne semble pas beaucoup penser à la santé des humains.
Ce n'est pas son rôle !
On devrait le comprendre d'être aussi passionné dans son combat, voyez cette photo de sa petite sœur :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire