jeudi 19 décembre 2013

Paris, hiver 1897

Averse de neige dans une rue de Paris (laquelle ?), hiver 1897.
Je vous présente cette photo parce qu'elle montre un spectacle où Proust a peut-être imaginé ses personnages.
Pour notre part, à n'importe quelle distance que nous soyons de Paris, ou de Combray, ou de Balbec, ou d'autres lieux où se passe « À la recherche du temps perdu », nous ne pouvons imaginer ses personnages que dans l'environnement que nous connaissons et jamais dans celui où les a vus Proust.
Une photo comme celle-ci peut rendre notre vision plus proche de la sienne (mais j'en doute, nous lisons comme nous sommes).
Peut-être que tout ce qu'il y a dans cette photo a disparu, seuls restent les lieux, les personnages, les passions imaginaires du roman !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire