mercredi 4 décembre 2013

Paralysies et explosions

 « Le système français à tendance à paralyser l'élève ».
Le professeur Villani parle de l'enseignement des mathématiques mais selon mon expérience il met le doigt sur quelque chose de plus général (la partie fonctionnant comme le tout, dans une sorte de « mise en abyme ») : c'est tout le « système français » (politique, économique, social) qui « a tendance à paralyser » le citoyen.
Un certain temps, le plus souvent très long !
C'est que le citoyen français a toujours été « explosif » même quand il n'était pas citoyen mais sujet, sous la monarchie, et que le pouvoir, quel qu'il soit mais surtout politique (tout dépend de l'État en France même ce qui n'en dépend pas en principe), a toujours tenté de prévenir les explosions en paralysant, par divers moyens (lois, règlements, surveillance, etc.)
Peut-être cet effet de paralysie, à cause de sa longue durée, suscite-t-elle les explosions, en fin de compte, et les rend-elle plus violentes encore.
Mais il n'en reste pas moins que l'histoire française est ainsi scandée : longues paralysies politiques, économiques, sociales  suivies de brusques et brèves explosions, d'une épouvantable force de destruction (pensons à la Terreur).
Le « système français », -de l'ensemble jusque dans ses plus petites parties-, manque de soupapes et de lubrifiants.
Du moins, c'est ce que j'ai cru observer, et lire.

1 commentaire:

orfeenix a dit…

Je suis bien placée pour savoir que vous avez raison, hélas!

Publier un commentaire