mardi 13 juin 2017

Le vote obligatoire (contre le populisme et autres extrémismes)

Le « fait du jour » dans « Books » aujourd'hui (ici) :

Le vote obligatoire favorise les partis centristes et neutralise les extrêmes.
Dans The History of Compulsory Voting in Europe, la politologue Anthoula Malkopoulou souligne que les électeurs qui se rendent en majorité aux urnes sont ceux qui ont les idées les plus arrêtées et donc tendant plus vers les extrêmes. Rendre le vote obligatoire force alors les citoyens indifférents ou dubitatifs à faire un choix et pour eux le plus simple est de viser le centre de l’échiquier politique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire