lundi 12 octobre 2015

Peut-être dieux et dictateurs disparaîtront-ils à jamais ...

Ce visage immense d'une jeune femme (je crois), peint sur un mur de l'est de la France (en Lorraine, dit-on), est un visage anonyme.
Pourtant il a la même taille, voire une taille plus grande et il est plus visible étant peint sur un mur de la ville, que celle qu'on donnait au visage du Christ quand on le peignait (sans doute en dépit de sa volonté) en Christ Pantocrator comme ici,  dans la voûte du chœur de la cathédrale de Monreale :

Et il a également une taille plus grande que celles qu'on donnait au visage des empereurs ou des dieux romains lorsqu'on leur élevait des statues colossales, comme celle de Constantin dans une cour des musées du Capitole à Rome :

Cela dit quelque chose d'heureux sur l'époque où vous et moi vivons !
Les dictateurs ou les dieux n'ont plus le monopole des grandes représentations : chacun d'entre nous, tout anonymes que nous soyons, y avons droit si nous le désirons.
Peut-être, bientôt, ni dieux ni dictateurs ne pourront plus faire prévaloir leur cruelle volonté sur la nôtre.
Peut-être disparaîtront-ils à jamais ... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire