samedi 17 octobre 2015

Le montage de Jésus-Christ

Crédit photo : Desmond Boylan/AP/SIPA

Le montage de cette statue du Christ dont on assemblait les parties il y a quelque temps, à Cuba, en prévision de la visite du pape, me semble une sorte d'allégorie de ce que les Chrétiens et leurs différentes Églises ont fait de la personne de Jésus-Christ, malgré lui sans aucun doute, pour le transformer en ce qu'ils avaient besoin qu'il soit pour établir leur domination sur les âmes et les corps des humains (vous et moi) et profiter d'eux de toutes les façons possibles.
Vous ne l'avez sans doute pas appris mais dans les années soixante-dix, un évêque du diocèse de Chicoutimi, Marius Paré, a obligé une petite fille à nier les accusations qu'elle avait portées selon lesquelles elle avait été violée par un prêtre qui vient pourtant d'être condamné pour avoir, tout au long des décennies, violé des petites filles, des jeunes filles, des femmes, en plus de cette petite fille.
Illustration parfaite du maquillage de Jésus-Christ auquel se sont livrés et auquel se livrent encore les Chrétiens et leurs Églises.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire