samedi 10 octobre 2015

Deux dieux opposés ?

Une superbe photographie de l'Atlas art déco du Rockefeller Center à New York.
L'Atlas, œuvre de Lee Lawrie, est représenté chevauchant un nuage et supportant la voûte du ciel.
Parmi les édifices qui l'entourent vus ici d'en bas, il y a la cathédrale Saint-Patrick (elle est en haut de la photo).
Voici deux autres photos où l'on voit mieux la proximité du Titan de la mythologie grecque et du temple catholique :


Vous avez remarqué, j'espère, la position des bras d'Atlas, qui le fait ressembler, du moins je le pense, à un crucifié.
En position de crucifié, Atlas fait face à un temple élevé en l'honneur d'un crucifié « véritable » (selon la légende), celui-là.
Je ne sais pas si le sculpteur a ainsi délibérément opposé le dieu révolté contre les dieux olympiens (comme ses frères titans) au fils de Dieu, en une sorte de blasphème.
Ou s'il a voulu, par sa sculpture, montrer l'une des origines de la mythologie chrétienne et montrer que l'une et l'autre histoire sont de purs fruits de l'imagination humaine.
Ou s'il a voulu simplement créer une sorte de rime artistique entre la cathédrale « gothique revival », si je puis dire, et fruit du passé, et le bâtiment art déco moderne du Rockefeller Center.
La question se pose !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire