mercredi 4 février 2015

Trottoirs de bois

C'est une photo de Jonquière, vers la fin des années quarante, où mes parents vivaient à l'époque.
Je crois reconnaître ce qui est devenu la rue Saint-Pierre mais je n'en suis pas sûr.
Ce que vous voyez est un défilé avec fanfare qui y avait lieu, peut-être lors de la fête nationale du Québec, le 24 juin (on l'appelait en ce temps-là « Saint-Jean-Baptiste », évidemment : qu'est-ce qui n'était pas lourdement catholique ?)
Mais ce n'est pas cette scène qui m'intéresse, ce sont les trottoirs de bois que vous voyez au premier plan : il y avait les mêmes dans la rue Saint-Hilaire où nous avons déménagé plus tard, dans les années cinquante, et que j'ai longtemps cherchés en vain dans une photographie pour vous les présenter.
Ceux-ci en sont des équivalents.
Sur les trottoirs de la rue Saint-Hilaire je conduisais mon tricycle à toute vitesse et, moins rapidement, car elle était plus lourde, ma petite voiture verte à pédales de marque Chrysler.
Où est-elle cette voiture ?
Sans doute oubliée dans une décharge perdue !
Quant aux trottoirs de bois, ils sont « piéça dévorés et pourris » !

P. S. Une amie Facebook, où j'ai publié un lien vers ce billet, me dit que c'est sans doute de la rue Saint-Hubert qu'il s'agit, avant la construction d'un viaduc à la place du passage à niveau. Je n'en suis pas encore sûr et je procéderai donc à des vérifications dont je vous soumettrai les résultats.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire