vendredi 13 février 2015

Marâtre Nature

Des amis Facebook ont publié la photo de cet oiseau vêtu d'habits d'hiver qu'on a manifestement fabriqués sur mesure pour lui, et peut-être pour ses congénères.
L'hiver est si froid cette année (adieu le réchauffement climatique ? En tous cas le pergélisol n'est pas en danger au Québec, au moins pour une ou deux décennies) qu'on voit bien que les vêtements de plumes dont la nature a vêtu les oiseaux ne suffisent pas pour les protéger de ce froid épouvantable.
Le mois de janvier est plus froid de 8 degrés Celsius qu'un mois de janvier « normal » (mais, dans une certaine perspective, même moins froids, les mois de janvier québécois ne peuvent pas être considérés comme « normaux »).
Les oiseaux doivent donc emprunter des vêtements aux humains (voire un grand verre de café) : la marâtre nature les a abandonnés, comme elle a abandonné tous les habitants du Québec, végétaux, animaux ou humains !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire